« Il s'exprime bien, ce n'est pas un délinquant »

« Dans votre sac, on a trouvé quelques végétaux. Vous allez dire que c'est du thé, commence le président des comparutions immédiates de Bobigny, incrédule. Puis vous allez vous raviser et dire que c'est de l'herbe congolaise, puis vous allez dire que ce sont des stupéfiants, de la "ganja"…